[Event] Une mission bien étrange

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par PNJ le Mer 23 Nov - 8:56

Ardain Maindargent. Le seigneur de la Cité Frontalière. Grand guerrier, illustre stratège, politicien hors pair, certains prétendent qu'il est de la lignée royale d'avant l'avènement du Culte de la Lumière. Reconnu et redouté par tous ses adversaires, il a néanmoins toujours impressionné le peuple, et celui-ci le voit généralement d'un bon œil.

- Ministre !
- Oui, Maindargent ?
- Il faut régler cette affaire au plus vite, le temps presse, et c'est trop périlleux.
- Je comprends. Je suppose qu'il ne me reste plus qu'à trouver un groupe de mercenaires neutres...
- Toujours aussi perspicace à ce que je vois... Assure-toi bien qu'ils n'en soient pas, eux aussi, cela pourrait s'avérer assez gênant...
- Celui-là, ou ceux-là, datent probablement d'avant ma nomination. Mais je prendrai garde, n'ayez crainte.

Le Ministre sortit de la salle.
Trônant sur son siège richement paré, au milieu du salon sobre de sa forteresse, le seigneur de la Cité croisa les bras, et ferma les yeux.
Il attendait.

PNJ
Légende
Légende

Messages : 8
Date d'inscription : 01/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Melkion le Sam 26 Nov - 6:15

- Ils devraient bientôt arriver.
Adossé contre le mur d’une des maisons de la ruelle, Melkion ignora la remarque de son employeur. La nuit promettait… d’être ennuyante. Encore une mission simpliste, malgré la somme importante qui lui serait versée. Quelle futilité d’en recourir à lui pour une chose aussi aisée. C’était la quarante-et-unième depuis à peu près deux ans. Récemment, un de ses contrats avait été plus éprouvant (il avait combattu seul contre trois brigands un peu plus doués que la moyenne. Un peu…) et il se reposait, mais des contrats comme celui-là, il en avait déjà enchaîné quatre en une nuit.
C’était à se demander pourquoi les riches tenaient à avoir un bretteur là où un soudard suffisait. Normalement, la coutume voulait que deux riches ayant des comptes à régler entre eux engagent chacun un incompétent, et que les deux imbéciles s’entretuent, le dernier s’effondrant marquant celui qui avait raison. Un simple pari, somme toute.
Pitoyable… Auparavant (dit-on), pour ces occasions étaient recrutés les plus grands combattants, lesquels profitaient de la mission pour découvrir de nouveaux adversaires dignes d’être combattus. Les mœurs avaient malheureusement évolué jusqu’il y a deux ans, pour en arriver à cette stupide coutume. Cependant, les choses avaient commencé à prendre un autre tour depuis qu’il s’était installé à la cité. Désormais, il n’y avait, dans certains affrontements, qu’un incompétent sur les deux protagonistes. C’était un progrès. Léger…
Il ne comprenait toutefois pas pourquoi aucun bretteur digne de ce nom ne se décidait à ramener sa foutue lame dans cette Cité navrante ! Il aurait pu devenir riche, avec tous ces contrats proposés et remplis, s’il ne trouvait chaque fois un moyen de se débarrasser de son gain. Sans parler des fois où il faisait payer le double de la normale aux petits malins qui essayaient de le gruger. Juste pour la forme…
Il ferait mieux de quitter cette ville, avant d’y mourir d’ennui…

Melkion leva la tête. L’autre riche et son crétin étaient enfin arrivés.

- Sarick ! Je vois que tu es venu seul. Paye-moi ta dette, ou je me verrai contraint de…
- Owf !
Le petit richard se retourna, visiblement contrarié, vers son son « garde du corps » qui venait de le couper, et constata, plus contrarié encore, que celui-ci gisait sur le sol, inconscient.
Navrant. Vraiment navrant. Ces deux étourdis, peu habitués à l’obscurité, étaient passés devant lui, sans le voir. Un coup du plat de la lame de son cimeterre contre la tempe de l’ahuri pseudo-menaçant plus tard, et le contrat était terminé.
Soupirant de déception, il s’avança vers son propre employeur, qui lui remit, fort satisfait, une bourse pleine. Melkion la soupesa rapidement et vérifia son contenu. Parfait. Hochant de la dette pour le signifier, il s’éloigna.
Voyons… il pouvait garder l’argent en réserve cette fois. Il le confierait au tavernier de son auberge habituelle, qui en prendrait soin…




À peine fut-il sorti, le lendemain, de ladite auberge qu’un homme en habits colorés lui remit un message, et s’éloigna, aussi vite qu’il était venu. Tant mieux, Melkion n’avait rien à lui dire. La lettre était cachetée du sceau du seigneur de la Cité Frontalière. Peut-être une nouvelle intéressante ? Il ouvrait la lettre, et lut flegmatiquement les quelques mots qu’elle contenait.
« Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière »
Il n’avait encore jamais travaillé pour les autorités. Peut-être serait-ce intéressant ? Qui ira verra
C’est aux alentours de midi qu’il se rendit au château. Se servant de la lettre et du sceau comme d’un laissez-passer, il pénétra dans le « salon ».
- Vous êtes un des invités de monseigneur, je présume ?
La phrase, neutre et rituelle, venait d’être prononcée par un homme à l’allure fluette qui se tenait devant lui. Melkion hocha la tête, et le domestique le conduisit jusqu’à la salle d’attente.
Sans un geste de remerciement, le Fils du Vent poussa la poignée et entra.
avatar
Melkion
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 19
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Cassandra le Lun 28 Nov - 9:44

Cassandra avait réfléchit un moment avant de trouver une solution.
Et la seule qu'elle voyait, malheureusement, était de travailler.
Elle ne pouvait faire le trajet qu'elle avait entreprit sans un minimum d'argent ... Ses économies étant toujours dissimulées en Empire Haut Elfe.
La décision s'était prise contre son gré, car la vampire devrait sûrement cacher sa nature pendant plusieurs heures.
Elle marchait donc depuis quelques heures lorsqu'une affiche attira son attention...
« Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière »
Cela pourrait être interessant de voir la tête du recruteur en voyant ... Une femme se présenter.
A cette pensée, elle se dirigea vers cette ''salle d'audience''. A l'entrée, un garçon l'acceuilla.
...De plus, grâce à son père, elle connaissait quelque peu le monde des affaires, et pourrait peut-être négocier la rétribution...
Mais outre la rétribution, c'était la raison de cette annonce qui l'intriguait.
Pourquoi le ministère de la Cité Frontalière faisait recours à des mercenaires ? Alors qu'elle disposait de soldats... Et sûrement d'assassins...
Le jeune homme la regardait d'un air penaud, comme si elle n'avait rien écouté... Ce qui était le cas.
...Bien décidée à découvrir ce qu'il se tramait, la vampire se dirigea jusqu'à la lourde porte, et l'ouvrit tout en faisant semblant de la trouver vraiment lourde, sous le regard intrigué du domestique.
Cassandra regarda, tout en allant s'asseoir, les personnes autour d'elle.
Tous plus étranges les uns que les autres.
Tant mieux, elle passerai sûrement innaperçue ici.
Derrière elle, la porte se refermai déjà, emprisonnant chacun dans cette salle lumineuse.


Dernière édition par Cassandra le Mar 29 Nov - 6:13, édité 1 fois
avatar
Cassandra
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 151
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 21
Localisation : Héhé devant mon ordi :)

Fiche Technique
Nom: Cassandra de Nymidël
Race: Vampire
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Althalus le Lun 28 Nov - 9:48

La nuit était tombée depuis un moment, et il parcourait les rues sombres, Passant entre les grands manoirs de puissants clans et les hautes murailles protégeant la citée. Il marchait d'un aire décidé, celui de quelqu'un qui sait où il va et qui est pressé d'arriver à destination.

Il leva la tête vers la lune et s’aperçut qu'il commençait à être un peu en retard. Son regard montra son hésitation quelques instants puis il bifurqua vers la muraille sans ralentir sa course. Il arriva vers un coin de la muraille qui donnait l'impression d'avoir été refait récemment et s'engouffra dans un des nombreux passages secret que recelait la grande citée Drow.

Le passage descendait sous les murailles et ouvrait sur une partie assez récemment rénovée des souterrains. Il tourna plusieurs fois dans le dédale, sachant exactement quels chemins prendre pour arriver à destination. Il avait grandi dans cette cité et s'était endurci dans ces souterrains, il n'y avait aucune chance qu'il puisse se perdre.
Il parcouru les souterrains pendant de longues minutes avant d'arriver à la sortie qu'il cherchait.

Il sorti alors dans la rue ou menait ce passage et reprit sa route en direction de sa destination. Un léger brouillard était tombé sur cette partie de la ville et camouflaient certains passages obscurs aux yeux de ceux marchant dans la rue.
Il passa à proximité d'une statue représentant Aerion Nalmanaar et sut qu'il était bientôt arrivé.

Mais au détour d'une rue, il aperçut du coin de l’œil un groupe de bandits se mouvant discrètement de bâtisses en bâtisses pour le suivre. Il accéléra alors sa marche, espérant pouvoir les perdre lors du tournant suivant.
Mais au moment ou il arriva au bâtiment en question, il sût qu'il tombait dans un piège, des bandits drows ne se seraient pas laissés voir si facilement malgré son excellente vue. Il fit un saut en arrière juste au moment où un bloc de pierre se détachait de la toiture pour venir s'écraser à l'endroit où il se trouvait l'instant précédent.

Les malfrats qui le suivaient s'élancèrent alors à sa rencontre, afin de l’empêcher de fuir. Heureusement il avait pensé à s'armer, il écarta sa cape et dégaina ses cimeterres juste avant leur arrivée.
Il étaient cinq, tentant maladroitement de le blesser à coup de poignards ou d'épées, mais ils n'étaient pas coordonnés et ne seraient pas une difficulté pour lui. Il en blessa deux aisément aux cuisses, préférant les blesser tant qu'il ne connaissais pas leur place dans la hiérarchie drow.
Au bout de quelques minutes d'esquives et de coups rapides, il décida d'en finir rapidement afin de rejoindre son rendez vous. Il feinta sur le côté, contourna le premier et fit voler son épée. Il put alors cisailler les genoux de deux de ses adversaire, ce qui lui laissait deux adversaires mal en point.
Alors que tout semblait perdu pour eux, les bandits restants chargèrent dans sa direction, armée de leurs dagues.
N'étant plus intéressé par un duel à sens unique et ou le résultat était connu.
Il toucha la broche magique qui était l'emblème de la maison qu'il servait et commença à s'élever dans les airs afin de monter sur un toit.

Il avait presque rejoint le toit quand il se rappela que les pierres n'avaient pas pu se détacher toutes seules...
Il se retourna vers le toit en question juste à temps pour voir une explosion de lumière violette déchirer la nuit et un missile magique filer vers sa position. Il était finalement tombé dans le piège.
Le missile le frappa en plein vol et le blessa fortement au flanc. Il perdit totalement le contrôle de son vol et s'écrasa plus loin sur la place.

Sa vision était trouble, il essaya de se relever mais retomba lourdement sur le pavé. Les deux bandits restant approchaient et risquaient de l'achever rapidement. Il tenta de ramper vers le bout de la place, tout en gardant un bras sur son flanc blessé. Il ne pouvait pas mourir ici, il devait retrouver son ami qui avait besoin de lui et qui devait l'attendre.

Au dernier moment il se retourna vers les bandits, sa vision se troublant presque totalement, et ragea de devoir attendre la mort.
A ce moment précis, une silhouette en cape noire apparut dans son champ de vision très réduit et élimina prestement les deux bandits.
Alors que la silhouette se penchait sur lui, il reconnut son ami et tendit la main celle de son sauveur.

"Helian...."

Il sombra dans l'inconscience peu après et ne resta que le souvenir d'une vive douleur.

C'est cette même douleur qui l'avait troublé et lui avait rappelé ces douloureux souvenirs. En effet, lors de son réveil quelques jours plus tard, Helian avait disparu de la cité.

Ces souvenirs avaient émergés lorsqu'il avait croisé dans la cité frontalière un jeune humain lui ressemblant assez fortement. Il se releva, étant tombé de douleur dans la ruelle où il s'était caché pour observer les allers et venues dans la ville et mieux comprendre son fonctionnement.
Il décida alors à suivre cet humain qui l'intriguait de par son apparence et son port manifestement affirmé de l'épée qu'il portait au côté.
Il rabattit son capuchon sur sa longue tignasse blanche perle et s'engagea dans la rue à sa suite.

Lorsqu'il arriva devant un grand bâtiment, il se rappela l'annonce vu le matin même en ville.
« Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière »
Très intéressé par le fait que ce jeune homme se rendes également dans cette forteresse, il s'y dirigea et se présenta à la porte comme mercenaire.
On le conduisit alors vers une salle, mais il resta proche de l'entrée, encore peu habitué à se déplacer au milieu de tant d'humains.
avatar
Althalus
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 29
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.elfalapom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Lleyä Warjan le Jeu 1 Déc - 7:39

A ses côtés, Tithrandil soufflait bruyamment, à sa similitude. Lleyä braqua ses yeux vairons sur la porte d’entrée de la Cité Frontalière, avec l’espoir qu’on les laissa entrer en cette heure si tardive. Crainte dissipée, fort heureusement.
Voilà que tous deux voyageaient de nouveau de concert à travers Shramia, avec une allure soutenue puisque pressés par la nécessité de guérir son compagnon, même s’ils avaient eu le temps de réunir quelques remèdes du stock personnel de Lleyä, cachés dans sa hutte dans la forêt du Sud Kentan, afin de calmer les souffrances de l’elfe : les potions avaient été réparties entre eux deux, autant par souci de pratique de que prudence. Elle en avait fait rapidement une huile concentrée comestible pour ainsi pouvoir les contenir dans des fioles, suspendues parmi les autres portés à sa taille, avoisinant sa chaîne d’argent.
Un tintement cristallin rythmait ses pas.
Ils avaient accompli leur migration vers l’Est depuis Isinia, sur deux fringantes montures –du moins au départ jusqu’à ce qu’une chute les ait tués dans la Forêt du Sud-, fournis de manière quelque peu douteuse par les contacts souterrains de l’hybride. Elle détestait chevaucher mais ils n’avaient aucune autre alternative. Eux, songea-t-elle, ne pouvaient créer des portails pour rallier un point de Shramia à un autre en un laps de temps moindre comme le Seigneur des Glaces… Simples mortels, ils avaient pris quelques semaines.

« Encore une heure, Tithrandil, et nous arrivons. »

***

Etrangement, cette fois-ci ils n’avaient dû avoir recours à quelque ruse afin de pénétrer dans l’enceinte de la ville fortifiée ; les gardes les avaient contrôlés si brièvement… Il y a avait là de quoi éveiller la méfiance de Lleyä.
Plus appréhensive qu’inquiète, elle jeta un regard à l’elfe qui marchait à ses côtés, guettant un commentaire, une réaction.
Il resta silencieux.
Elle fit de même.
Ils avancèrent plus profondément en la Cité.

***

« Sieur et Dame, puis-je vous communiquer ce billet ? »

Tithrandil et elle sursautèrent de façon comiquement synchronisée lorsque cette voix monocorde les avait interpellés au détour d’une ruelle. Instinctivement, même si cela était une manœuvre dérisoire comme elle le constata quelques instants après, l’hybride passa une main discrète sur sa chaîne d’argent.

« N’ayez crainte, je suis un messager seulement. »

Alors elle vit se dessiner dans les ombres crépusculaires la silhouette incertaine d’un homme bien bâti, vêtu de l’uniforme des gardes n’arborant aucune distinction militaire. Un messager armé… très amusant.
Pour tromper cet inconnu, elle plaça lentement sa main dans la paume chaude de son ami elfique, en calant sa tête au creux de son cou : à tout prix, ils devaient passer pour un couple inoffensif d’amoureux… elle ne voulait plus jamais vivre le fiasco d’Isinia. De plus, cette proximité leur permettait de communiquer en murmures audibles d’eux seuls. Au cas où.

« Ch… Chéri, fit-elle à Tithrandil avec peu de naturel à son grand dépit. Ne crois-tu pas qu’il faille chercher mon amie Iris et lui confier le chardon et les pois de senteur ? »

Allez Tithrandil… pria-t-elle mentalement. Iris, chardon, pois de senteur… L’iris livrant le message caché qui suit : celui de prendre garde, comme se défend le chardon, et celui de quitter le garde comme le signifie le pois ! Comprend-le Tith !
Cependant, le soldat, sans se démonter, dégaina non pas une épée comme le craignit un instant Lleyä, mais une missive, qu’il lut clairement sans laisser le temps à Tithrandil de répondre à sa compagne:

« je cite : "Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière. "»

Un… boulot ? Si sa première décision fut de refuser l’offre, elle ne dit pourtant rien, animée d’une autre pensée : bien qu’elle connaisse l’herboriste Palméra depuis le temps de Sylfa, elle n’allait pas lui rendre service gratuitement pour autant. Par suite, si ce travail de mercenaire pouvait leur fournir un moyen de la payer grassement…
Tith tiendrait-il ? Lleyä l’espérait car c’était là le seul facteur d’empêchement.
Soit refuser cette offre et jouer la vie de Tithrandil sur la mince possibilité que Palméra le soigne gratuitement. Car cela prendrait trop de temps pour réunir de quoi la payer.
Soit l’accepter, avoir à coup sûr une contribution pour l’herboriste, mais faire éprouver à l’elfe encore un temps de souffrance…

« On accepte. »

Si son ami nourrissait quelque commentaire dans son esprit à ce moment-là, jamais elle ne le sut : il laissait Lleyä mener la danse de sa vie sur le mince fil de la confiance…

***

« Camilla et Verven »

Et à leur tour, comme firent ceux les ayant précédés, le duo hétéroclite qu’ils formaient pénétra à leur tour dans la vaste salle animée de conversations, de cliquetis d’armes et de silences tendus, en poussant ensemble la porte massive.
avatar
Lleyä Warjan
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 421
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 22
Localisation : Aux alentours d'Isinia

Fiche Technique
Nom: Lleyä Warjan
Race: Sang-Mêlé
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur http://terres-de-wyrd.forumsgratuits.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Kyrie le Jeu 1 Déc - 7:41

En silence, mon ombre portée sur le sol verdoyant couleur sépia sous la Lune glissait entre les herbes folâtres comme s’écoule l’eau tranquille d’une rivière, paisible mais dangereuse. L’Insatiable se disputait à ma conscience elfique. Une âpre bataille dont l’issue était inéluctablement déterminée à l’avance déchirait les méandres restant de ma raison « humaine ». Non pas un abandon. Mais une libération.
Je hurlai à Mère.

Quand elle alla se dissimuler à la lumière de sa sœur solaire que j’abhorrai, lentement mon pelage suivit sa disparition. De prédatrice louve, je redevins elfe. De nouveau, j’arpentais ce monde sur deux pattes.

« Deux jambes » fis-je tout haut.

Il me fallait penser de manière humaine, car la moindre trahison de ma lycanthropie et j’étais cuite. Dans les deux sens du terme, évidemment. A moins qu’une âme miséricordieuse décide de m’achever par inhalation de poudre d’argent… Très probable évidemment puisque les bourreaux pullulaient en ces terres corrompues.
Je crachais mon mépris mêlée à mon enthousiasme, littéralement encore une fois.

Vers le milieu du temps de la Lumière, à l’heure paradoxale où les sacrifiés sacrifiaient à l’intention de leur Dieu gastrique, une cité au loin se distingua au beau milieu du paysage atrocement monotone. Heureusement, que j’avais pu rallier les quelques kilomètres de la bordure Est de l’Empire Haut-Elfique –Dieu, ils n’ont rien de "haut" si ce n’est leur orgueil- pour rejoindre le territoire Kentan ; il me restait à présent comme ultime épreuve la traversée des Trois Branches avant d’atteindre la Cité Frontalière. Pourquoi m’y rendais-je au fait ? Je dus m’imposer un instant de réflexion avant que mes souvenirs humains de la veille ressurgissent de ma mémoire de loup. La guérisseuse du village que j’avais visité était dans l’incapacité de soigner totalement mes blessures, en particulier le grain d’argent coincé dans ma plaie.
Quelle plaie hein.
Enfin, j’avais pu calmer mon agacement en trouvant une utilité à cette incapable : désormais, elle était aux côtés de l’Insatiable. Il n’a que faire de l’esprit de ceux que Lui sacrifie, tant que j’assouvisse ses désirs.
Je m’accordai un sourire avant qu’il ne se flétrisse : comblé la veille, il m’intime d’œuvrer pour Lui de nouveau, et cela rapidement. Mais cette fois… la lie du peuple de Shramia ne lui conviendrait pas : il voulait que coule le sang, que son sacrifié endure les tourments de la terreur pour que l’Insatiable s’en repaisse. Or ce genre de met ne pouvait se dénicher qu’en quelques endroits particuliers ; aussi allait-elle en ville.
Au lieu de se tremper dans l’eau glacée des Trois Branches –donc trois fois, je décidai de les contourner au niveau de la frontière Naine. Cela prolongeait mon périple, mais l’Insatiable serait comblé assurément ! Ce détour demanda une demi-journée de plus ; aussi j’arrivai en vue de la Cité Frontalière au crépuscule seulement.

Sans avoir besoin d’une vérification visuelle, je savais que ce soir, Mère ne se dévoilera pas entièrement aux yeux des mortels ; donc je pus entrer sans crainte de me transformer dans la Citée peuplée et animée même en une heure si tardive.

***

Avec un sourire indolent, les yeux à moitié clos, j’arpentai ou plutôt déambulai parmi cette foule sotte et si imprudente ! Savaient-ils qu’en ce moment-même, alors qu’ils discutaillent de choses futiles et d’autres sujets inutiles -à mes yeux du moins puisque cela semblait quérir plus d’importance pour eux que leur sauvegarde, ils étaient en présence d’un de leur prédateurs ? Qu’en me frôlant, c’était exacerber le mince fil de la fortune qui les empêchaient de crever ? Là ? Maintenant ?
Ah, stupides créatures…

« Je chevauche un songe -ou un rêve ?- éthéré,
Je chevauche la jument de la nuit souveraine
Qui, loin de la lumière, doucement m’entraine…

Je chevauche mes frayeurs sans cesse exaltées,
Je chevauche la nymphe, des ombres la Reine,
Qui, vers le crépuscule, doucement m’entr…
»

Par réflexe, je dirigeai mon attention vers cette voix brutalement tue. C’était une jeune ménestrelle qui chantait sa mélopée faisant étrangement écho avec mes souvenirs d’antan... L’enfant devait se tenir debout adossée à la façade de l’échoppe avant de se faire bousculer par le groupe de jeunes garçons qui l’entourait maintenant. La petite criait de peur, tournant la tête ci et là… comme si elle ne voyait pas.
Ah une barde aveugle ! On aura tout vu de nos jours.
A la distance ou je me trouvais, je pus me rendre compte de la requête commune des mâles : sans ambages, ils poussaient des cris significatifs, pour faire comprendre à leur victime leur désir de manière plus ou moins explicite puisqu’elle ne les voyait pas. Ce qui ne les empêchait de mimer…
Du mépris voilà tout ce que cette scène m’inspirait.
Et sans faire attention aux hurlements de la ménestrelle qui reprenait en canon les cris porcins des garçons en chaleur de façon peu harmonieuse, je continuai ma route : l’Insatiable n’aimait guère ce genre de sacrifice inutile, mais surtout, je ne trouvais aucune utilité à tuer les garçons puisque je ne pourrais les sacrifier avant que l’on ne voie mon manège.

J’allai place du Marché. Rien ne me tentait, bien que j’eus les moyens de m’offrir la plupart des effets proposés. Je poursuivis mon chemin.

« Eh, madame ! »

Je tournai indolemment mon visage vers celui qui m’avait interpellé. Un homme d’une trentaine d’années me faisait face et peu en fallut pour qu’il fisse le salut militaire. Un soldat. Un bref coup d’œil m’assura qu’il n’était pas une menace évidente si je ne me trahissais pas : il ne portait à sa poitrine nulle marque de gradé.

« Oui ? » fis-je de la manière la plus faussement avenante possible de ma part.

Evidement, je fis de sorte de ne pas dévoiler mes canines ; ne manquait plus qu’il m’arrête en tant que lycan ou vampire hein…

« Voilà, dit-il en extirpant lestement un vélin de la doublure de son uniforme. Excusez-moi de vous déranger mais j’ai pour ordre de faire passer ce présent message à tous les étrangers montrant des… dispositions au combat. »

Traduction : ceux à l’allure louche. J’étais la première concernée alors.

« Nul souci, je puis consacrer cinq minutes de ma vie, le rassurai-je d’un sourire. Faites-moi voir cela, je suis intéressée en effet. »

En disant cela, l’homme devait avoir perçu les deux messages implicitement dits : premièrement, je ne m’arrêterai pas plus de cinq minutes, et deuxièmement, tu ne t’es pas gouré mon gars, je sais me battre. Enfin de manière plus ou moins conventionnelle.
Je parcourus du regard la missive brièvement rédigée d’une main pressée mais exercée : « Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière »

« Récapitulons, déclarai-je à haute voix. Mercenaire ? Je ne le suis que lorsque ça me chante et non pas à la demande d’un haut placé socialement. Fiable… ? Ahah ! Au vu de ma dégaine, je vous laisse en tirer les conclusions. »

Je fis un ample mouvement démonstratif de mon bras en désignant ma tenue dépareillée avant de poursuivre :

« Compétente ? Ca, cela dépend du point de vue car pour certains, je suis quelqu’un de peu de confiance je vous le concède. Et pour finir… non, je ne suis pas intéressée. »

Je m’apprêtais à m’en aller vers d’autres recoins urbains quand l’homme m’agrippa de manière fort peu galante le bras.

« Stop. D’après ce que vous venez de me dire, j’ai toutes les raisons de vous arrêter ou du moins, de vous contrôler. »

Ah merde. Voilà que trop loquace, j’avais crée mes ennuis. Ce fut avec une visible lassitude que je le suivis au poste.

***

Nous nous dirigions vers le bâtiment gardé, lui devant, me trainant par le bras comme une criminelle. Je croisai sur la route un intrigant attroupement devant… Ah, cela expliquait ceci. La forteresse de la Cité Frontalière hein.
Par pur esprit de curiosité, malsaine je devrais le préciser, j’examinai avec attention les personnes réunies qui formaient désormais non plus une foule négligeable, mais un banquet de mets assurément goûteux.
Des bretteurs, des archers, des faucheurs, des arbalétriers…
Bref un joli tout que voilà !

Je lançai un regard au soldat qui me tenait : une fois l’affaire réglée en bonne et due forme, je devrais pouvoir combler l’Insatiable… !

***

« La Valkyrie, combattante au corps à corps. »

C’est en ces termes que je me présentai au domestique tenant l’entrée de la forteresse, une fois le litige avec le garde devenu une histoire ancienne. Je ne voulais pas donner ma vraie identité, ce qu’avait dû également faire la plupart des "invités" comme le suggérait l’impassibilité du laquais. Il acquiesça, me souhaita enfin la bienvenue puisque je l’avais devancé dans son rituel et me conduisit vers une salle close mais d’où l’on percevait des voix étouffées. Puisque le majordome me planta là, je déduisis qu’il fallait que j’entre… Un œil scrutateur vers les hautes portes m’indiqua une pensée : trouver et surtout avoir la force de franchir ces portes, voilà sans doute le premier critère de sélection.
Amusant.
Je calai mon pied au… pied de la porte et poussai en mimant le fait qu’il me fallut user de beaucoup de force ; la présence de la nuit ravivait ma nature et ma puissance de louve aussi aurai-je pu entrer sans souci mais "ne pas révéler tous ses atouts sans monter ses faiblesses" était la maxime des guerriers.

Et je me retrouvai en compagnie de dizaines de dizaines de combattants, en plus de la présence agaçante d'un grain d'argent à la jonction de mon index et de mon majeur.
avatar
Kyrie
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 41
Date d'inscription : 02/10/2011

Fiche Technique
Nom: Valkyrja Ljösalfar Aydwen
Race: Lycan
Classe: Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Azula le Jeu 1 Déc - 9:17

La nuit venait tout juste de tomber, l'air frais de la nuit faisait rougir ses joues pâles et son regard perçant surveillait les environs avec attention. Son maître ne devrait plus tarder.

-Azula.

Comme d'habitude la voix de son mentor l'a fit sursauter de frayeur. Celui-ci était installé négligemment contre un muret à quelques pas derrière elle, comme d'habitude ses vêtements noirs ne laissaient rien entrevoir de ses traits.

-Maître. dit-elle en s'inclinant devant lui, je suis arrivée à la Cité conformément à vos ordres.

Son Maître l'observe de haut en bas comme l'analysant puis sembla se décider sur quelque chose.

-Nous avons des ordres pour toi. C'est une mission d'une extrême importante. L'échec ne sera pas toléré.

Le sang d'Azula ne fit qu'un tour. Enfin ! L'occasion qu'elle attendait ! Si elle réussissait cette opération nul doute qu'elle rejoindrait l'organisation !

-Je suis à vos ordres Maître, demandez-moi ce que vous voulez.

Son maître fit un grognement approbateur.

-Obéissante et disposée comme toujours. Tu iras loin avec cette attitude Azula.

Il sortit une lettre d'une sacoche et la tendit à son apprentie.

-Tes instructions sont ici, une fois lue, détruis-la lettre.

La jeune femme accepta la lettre sans un mot et la rangea dans une petite sacoche près de sa taille. Lorsqu'elle releva les yeux son maître avait déjà disparu. Elle ne tarda pas à son tour à disparaître dans l'obscurité.


---------------------------------

Azula,

Vous avez pour mission de récupérer des informations d'une importance vitale pour notre organisation. Assurez-vous qu'elles arrivent à bon port et éliminez/neutralisez toute menace. Si besoin éliminez le transporteur et prenez le colis.
Je répète ce colis ne doit pas tomber entre de mauvaises mains.
L'échec n'est pas une option.
Que la Lumière vous garde.
C.B.

avatar
Azula
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 21
Date d'inscription : 20/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par PNJ le Jeu 1 Déc - 9:26

- Qu’ils entrent.
Le domestique personnel de Maindargent alla ouvrir la porte, et invita silencieusement les gens de la salle à aller s’asseoir parmi les plusieurs dizaines de chaises en bois qui se trouvaient devant le trône du seigneur de la Cité.
Une fois tous en place, il les dévisagea tranquillement, dominant chacun de sa carrure, observant impitoyablement de ses yeux gris.

Aucun murmure ne s’éleva dans l’assistance attentive.
- Mercenaires, la mission que je vous assigne est fort simple…
Une pause. Puis :
- Dans cette ville se trouvent un ou plusieurs espions qui me dérangent. Je veux que vous les trouviez, et que vous me les ameniez.

PNJ
Légende
Légende

Messages : 8
Date d'inscription : 01/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Tithrandil le Ven 2 Déc - 8:40

Tithrandil observa la salle qui l'entourait.
Il se situait face à un homme que l'expérience avait sans doute façonné. Ses yeux fatigués laissaient transparaître une sagesse profonde. Personne ne parlait dans la grande salle d'audience. Le calme, le silence…ces deux éléments habitaient cette pièce comme deux ombres recouvrant tout.
Ils étaient assis sur des chaises en bois banales, contrastant fortement avec le trône richement paré de leur hôte de quelques minutes. Qu'avait-il fait pour arriver là… Rien, encore. Il n'avait rien fait. Lleyä, si. Ils étaient partis d'Isinia rapidement, avaient voyagé dans Kentan sans accroc (à son grand étonnement) dans un silence pesant, étaient arrivés à la Cité Frontalière, y étaient rentrés sans trop de soucis (au grand - grand - soulagement de Tithrandil) et son amie l'avait guidé.
Puis un homme les avait accosté. Et d'une façon peu courtoise… Lleyä avait rusé, mais d'une manière qui l'avait fort étonné… Faire croire à l'inconnu qu'ils étaient en couple… Non mais franchement. Elle avait posé sa tête contre son épaule, ce qu'il l'avait profondément gêné. Avant de lui dire rapidement un message sans grand sens… Il s'était pourtant remué les méninges encore et encore. Il avait compris qu'elle essayait de lui faire comprendre quelque chose… Mais quoi ? Elle était tendue en tous cas…
Avant qu'il ne finisse sa réflexion, l'homme leur lut alors une missive. Les invitant à jouer les mercenaires. Et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle accepta. N'étaient-ils pas sensés trouver une personne capable de le soigner ?

Elle se dirigea vers ce qui semblait une grande tour, ne le laissant pas réagir. Abasourdi, il la suivait sans mot. Il allait le regretter. Très très amèrement. C'était certain. Mais il la suivait. Aveuglément.

Il aurait pu se traiter de stupide, il aurait raison. Pourquoi faire confiance à une telle personne ? Magouillant sans cesse pour on-ne-sait-quelle-raison-et-pourquoi ? Lui même ne le savait sans doute pas…


Et ils s'étaient retrouvés là, sur des chaises inconfortables tant elles étaient rigides, à attendre qu'on leur communique des… ordres ?
Il soupira intérieurement. Il devait avoir une conversation avec Lleyä. Et c'était urgent. Très urgent.
avatar
Tithrandil
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 487
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 21
Localisation : Aux portes de l'enfer, pour provocation d'admin ! (mais sinon, à la recherche d'un antidote avec Lleyä)

Fiche Technique
Nom: Tithrandil Blad'Nir
Race: Haut-Elfe
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Arckal le Dim 4 Déc - 2:37

L’ennui le prenait, l’atmosphère était lourde. Un groupe d’hommes assis sur des chaises en bois faisait face à un homme sur un trône qui symbolisait son pouvoir et sa richesse.
- Pourquoi avoir besoin d’autant de mercenaires ? se dit Arckal.

Il se rappela comment il était arrivé là, à peine arrivé à la cité frontalière après plusieurs jours de chevauché avec ses hommes qu’on l’aborde. Bien que cela ce soit passé la veille, il s’en souvenait très bien.
- Attendez ! Interpella un soldat.
- Que voulez-vous ? Tonna Arckal, avec un regard dur.
Le soldat frémit mais se ressaisit :
- Vous devez être un mercenaire, est-ce qu’un contrat vous intéresse ? Reprit le soldat en tendant une lettre soigneusement pliée.
- Donnez-moi ça, cela pourrait être intéressant, lança le mercenaire noir en prenant l’enveloppe et se détourna du soldat.
Un des hommes accompagnant Arckal se rapprocha et demanda :
- Quels sont vos ordres ?
Arckal ouvrit l’enveloppe et examina la lettre où était inscrit : « Recherchons mercenaire fiable et compétent. Si intéressé, se présenter dans la salle d’audience de la forteresse de la Cité Frontalière »
- Nous allons monter le camp à l’extérieur de la ville, et j’irai voir, vous resterez au camp.
- Compris, chef.



Il fut l’un des derniers mercenaires entrés dans la salle. Il observa les places libres qu’il restait et en choisit une un peu à l’écart tout en jetant un coup d’œil bref au salon. Il remarqua une certaine diversité de races parmi les mercenaires, mais n’en fut guère étonné. Son regard se porta ailleurs, sur l'homme qui se tenait sur le trône.
Un homme assuré se tenait devant les mercenaires, il était examina celui qui devait être son employeur. Sa carrure et son attitude révélait une grande expérience du combat et à travers son regard, il vit un homme rusé et dangereux.
- Mercenaires, la mission que je vous assigne est fort simple…
Cette parole lui parut plus longue qu’à l’accoutumée.
- Dans cette ville se trouvent un ou plusieurs espions qui me dérangent. Je veux que vous les trouviez, et que vous me les ameniez.
Quelques murmures se firent entendre, mais cela ne dérangea pas sa pensée :
- Voilà qui va changer des missions habituelles,pensât- il, j’espère seulement qu’elle ne sera pas trop ennuyeuse...

Il attendit scrutant les mercenaires en espérant y voir des comportements étranges…

_________________
avatar
Arckal
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2011

Fiche Technique
Nom: Arckal
Race: Humain
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Lleyä Warjan le Dim 4 Déc - 6:17

« Mercenaires, la mission que je vous assigne est fort simple… Dans cette ville se trouvent un ou plusieurs espions qui me dérangent. Je veux que vous les trouviez, et que vous me les ameniez. »

Indubitablement seigneur de la Cité Frontalière, l’homme, aux étonnants yeux gris semblant percer à même les ombres de la capuche rabattue sur le faciès de l’hybride, qui leur adressa ces paroles d’une voix claire de meneur sans conteste, se tenait devant l’assemblée hétéroclite de mercenaires sur son trône ouvragé, seul témoin explicite du pouvoir que possédait son employeur : tout le reste de la vaste salle était d’une modeste élégance. Contrairement aux attentes de Lleyä, ils ne subirent aucun test vérifiant leur capacité à remplir les futures demandes pour lesquelles tous étaient venus mais animés de raisons divergentes. A moins que l’on considérât l’examen visuel du souverain comme en étant un ? C’est avec difficulté qu’elle s’efforça de maintenir un regard déterminé et assuré lorsque leurs yeux se rencontrèrent mais elle y parvint, à son grand soulagement inexplicable. Sans détourner la tête afin de ne pas retenir l’attention de qui que ce soit, l’hybride encapuchonnée balaya d’un regard obsidienne la salle sobre sur ses flanc et devant elle : si certains avaient la carrure correspondante à l’idée habituelle que l’on se faisait d’un "mercenaire", d’autres étonnaient franchement de part leur physionomie. Ceux-là arboraient des expressions faciales contrastées : peur, inquiétude, excitation, appréhension, un mélange intriguant d’émotions. Tout cela avait quelque chose… d’exaltant.

Mais peut-être n’était-ce pas l’avis de son compagnon elfique dont elle devinait à force d’observations quotidiennes la lassitude. A moins que cela ne fut de l’agacement à son égard pour l’avoir entrainé dans "l’aventure" sans accord explicite ? Le temps des explications viendrait bien assez tôt ; maintenant, ils devaient terminer de recevoir les ordres et songer à les exécuter.
Lleyä fronça cependant les sourcils : l’homme… aussi majestueux fut-il, n’avait ni évoqué les conditions de l’exécution ni la récompense à la clé. Omission stratégique ou fatal oubli ? Car nul doute que certains par trop de zèle ramèneraient les espions en question dans un état plus proche de l’agonie que de la souffrance à avoir été capturé et la crainte de mourir…

En ce qui la concernait, elle et Tithrandil, les espions viendront dans cette forteresse dans l’incapacité de se mouvoir sauf facialement. Le but de cette capture restant obscure, mieux valait les laisser la possibilité de cracher des informations… ou d’hurler sous la torture. D’ailleurs, si elle n’hésiterait pas à tuer toute menace, en était-il de même avec le haut elfe ? La seule fois où elle l’avait vu utiliser une magie offensive fut un sort de type entraves. De son côté, l’hybride maniait sa chaîne d’argent à la différence notoire qu’elle pouvait tuer proprement avec. Tous deux auraient une conversation à mener.
Accompagné de cette pensée, un regard s’imposa dans son champ de vision : deux yeux d’un inhabituel carmin l’avait un instant… évaluée… comme l’on juge de quelque met appétissant.

Mais à qui appartenaient ces yeux ?

S’efforçant de se souvenir du visage où étaient encastrées ces effrayantes prunelles vermeilles, elle attendit que l’on explicite les ordres.

***

Dehors, le firmament crépusculaire avait laissé place à une voûte céleste d’un bleu sombre presque uni. Est-il avisé de débuter les recherches, ou plutôt la traque, en pleine nuit ?
Non d’une part. Le manque de lumière était propice aux embuscades ; or elle et son compagnon ignoraient tout de leurs adversaires, surtout leurs pouvoirs s’ils en avaient. Et s’ils étaient arbalétriers ou archers… Lleyä ne tenait pas vraiment à terminer comme un hérisson. Ensuite, seraient-ils capables de différencier les mercenaires des espions ? Grâce à sa mémoire exercée, elle avait pu mémoriser une bonne partie des "alliés". Mais dans le noir…
Oui d’une autre part. S’ils ne se mettaient pas au boulot rapidement, la récompense risquait de leur filer sous le nez et donc Tithrandil en souffrirait ; et puis à cette heure, les habitants dormaient –plus ou moins- donc les risques que l’on les arrête à cause de leur nature d’hybride et d’elfe seraient moindres… Un empoisonnement ferait l’affaire de quelques secondes.
Enfin, Tithrandil gagnerait à agir de jour à cause de sa magie lumineuse. Elle, peu lui importait.

N’arrivant pas à trouver une stratégie efficace, elle se tourna vers Tithrandil avec un air songeur. Le couple se tenait à l’ombre d’une arche jouxtant l’édifice dont ils venaient de sortir. C’est par habitude que l’hybride s’y était rendue, guettant par instinct quelque endroit sombre ou se dissimuler.

« Tithrandril, à ton avis, quand devrions-nous débuter la traque ? » le questionna-t-elle tout d’abord.

Ses autres interrogations suivraient bien assez tôt.
avatar
Lleyä Warjan
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 421
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 22
Localisation : Aux alentours d'Isinia

Fiche Technique
Nom: Lleyä Warjan
Race: Sang-Mêlé
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur http://terres-de-wyrd.forumsgratuits.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Kyrie le Dim 4 Déc - 6:34

J’en avais marre…
Attendre dans la salle avait été déjà assez agaçant, surtout que je devais me retenir de mordre ci et là dans les jolies gorges exposées, dans ces mains trainant à découvert, ou dans ces bras négligemment mis à portée de mes crocs. Ils me causaient d’ailleurs quelques sourdes douleurs que je calmais insouciamment en y frottant mon index. Et puis ce fichu grain d’argent… J’avais essayé de l’extirper avec une griffe la veille –ici cela aurait été du suicide- mais sans succès. L’unique solution que j’étais capable d’opérer aurait été de m’entailler de nouveau cette partie là afin que le grain s’en aille avec le flot de sang. Eh bien pour le moment… si je pouvais éviter cela, je ne refuserai pas.

Quand enfin je fus amenée dans une salle jouxtant la première où on nous avait entassés debout comme un champ de blé, ce fut pour attendre les directives. Patienter, patienter… J’en avais ma claque moi ! Aucun souci pour rester immobile pendant des heures et des heures à l’affût d’une proie. Mais là…
Ah oui. Ils ignoraient que j’étais une lycanthrope. Quoi que j’eus quelques doutes quand mes yeux croisèrent ceux argentés d’un deux pattes assez imposant dans son trône. Enfin il ne dit rien, continuant de balayer les mercenaires de son regard perçant. Cet homme aurait être un lycan terrifiant. Malheureusement c’était un trop gros gibier pour l’Insatiable, Il m’en excuserait.

Comme je sentais l’ennui gagner de plus en plus de territoires dans les contrées bordéliques de mon esprit, je m’occupai en scrutant à mon tour mes voisins ; repérons dès maintenant les sacrifices… Mais ces satanés deux pattes étaient, pour la majorité, encapuchonnés et enroulés dans une cape comme une sardine dans son emballage. Essayez donc d’évaluer la qualité du poisson ainsi dissimulé sous des tonnes de tissu ! Je retins un grognement agacé. Ne manquerait plus que j’attire l’attention.

« … Dans cette ville se trouvent un ou plusieurs espions qui me dérangent… »
Et blablabla…

Pendant que l’autre parlait, je pus continuer tranquillement mon examen visuel. Il y avait de tout ici : elfes, nains selon leur petitesse, humains, ah peut-être un drow là-bas même si cela me paraissait assez incongru, etc, etc… Un vrai banquet de fête, de quoi réjouir l’Insatiable. Tiens? Je sentais le poids d'un regard sans réussir à identifier l'observateur... En tout cas, ce n'était pas une œillade chaleureuse. Enfin trop de personnes avaient souhaité ma mort pour que cela ne me préoccupe plus que cela.
Un silence ramena mon attention sur Regard d’Argent. J’avais depuis longtemps abandonné la gymnastique de réflexion inutile qu’incluait l’apprentissage des prénoms et noms, préférant trouver des surnoms plus appropriés que des quolibets sans réel rapport avec la personne qui le portait. Bref le deux pattes avait arrêté ses palabres et déjà quelques mercenaires se dirigeaient vers la sortie.
Youpi !
Je les suivis.
Un parfum retint mon attention. Une fragrance très légère, écrasée par les odeurs de saleté qu’exhalaient certains, à tel point que je dus me concentrer franchement pour mieux identifier le parfum. Celui d’une femme sans aucun doute à moins que ce soit un travesti. De la terre ? Non pas exactement… Plus… quelque chose de boisé.
Et avant que je ne pusse localiser la propriétaire de cette belle fragrance, l’odeur disparu de mon champ olfactif.

***

« Lune rouge, lune rouge…
Purifie les pêcheurs
Afin que tout recommence.
Toi qui brille dans le ciel nocturne
En attendant les âmes,
Les larmes des soldats
Illuminent le ciel étoilé…
Lune rouge, lune rouge…
Purifie les pêcheurs
Afin que tout recommence.
»

Je déambulais dans la ville calme en fredonnant sans crainte d’être entendue. Qu’un crétin vienne m’embêter, je n’attendais que cela : l’Insatiable s’impatientait et je pourrais me réchauffer un peu.
Maintenant que je savais qui était capable de convenir à Sa demande, rien ne m’intimait plus de suivre les ordres. Cependant, allais-je arrêter si tôt ce jeu amusant ? Ah que j’adorais me sentir comme un loup parmi les brebis… Même si celles-ci étaient armées non pas de laine mais d’armes de tout genre. Ca ne faisait que rendre cela plus réjouissant.
Donc… quels étaient les ordres déjà ? Ah oui : dénicher les espions, leur faire un sort puis les amener à la Forteresse. Faisons ceci : on en trouve un et on tue deux mercenaires.
Voilà qui me convient, pensais-je avec un sourire prédateur alors qu’un pas derrière moi n’échappa pas à mon ouïe particulièrement développée grâce à Mère.


avatar
Kyrie
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 41
Date d'inscription : 02/10/2011

Fiche Technique
Nom: Valkyrja Ljösalfar Aydwen
Race: Lycan
Classe: Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Melkion le Lun 5 Déc - 7:21

Trouver un ou plusieurs espions, hum ?
Melkion ricana intérieurement. Le grand seigneur de la Cité Frontalière n’avait pas de contre-espionnage ? Il aurait dû en avoir, comme tout dirigeant. Et en sa qualité de … Ah, intéressant, il avait déjà une idée…
Tout en réfléchissant, il en observait les autres mercenaires présents. Quelques incapables, des personnes masquées, une exposant une belle armure lourde noire (ainsi qu’un air amical) aux regards, et… hum… Des Elfes. Même une Elfe. Et qui ne se privait pas non plus pour observer les autres. D’un regard qu’il n’appréciait pas. Elle sortit, presque le plus tôt possible, après ceux qui abandonnaient.
Alors comme cela, Maindargent laissait échapper ceux qui savaient ce genre d’informations ? Les espions seraient donc probablement, d’après Maindargent, forcément au courant de la chose… Intéressant… Cela signifiait que les espions étaient plutôt efficace. Sa piste avait tout l’air d’avancer… Mais rien ne pressait. D’abord, cette Elfe…
Melkion se leva à son tour et la suivit. Qu’elle soit sortie si tôt n’était pas un bon signe. Cela signifiait que, comme ceux qui l’avaient fait précédemment, la mission ne lui importait plus… Si elle l’avait jamais fait. Melkion avait rencontré de nombreuses fois, et même aperçu une fois son paternel en compagnie d’un charmant ami… Il savait reconnaître les prédateurs. Et cette fille ne lui inspirait pas confiance du tout.
Ils étaient sortis de l’enceinte de la forteresse et déambulaient à présent dans la rue, lorsqu’elle se mit à chanter.

« Lune rouge, lune rouge…
Purifie les pêcheurs
Afin que tout recommence. »

Lune… pêcheurs… recommence… Il était clair que cette fille n’avait probablement pas des intentions des plus amicales. Le paysage de la ville changeait alors que la promenade amicale continuait.
L’Elfe s’immobilisa. Melkion également.
Il la toisa de dos d’un air peu amène. Les Hauts-Elfes ne lui plaisaient pas vraiment, alors les Hauts-Elfes louches… De plus, quelque chose chez elle le dérangeait et le poussait à la méfiance, mais il n’arrivait pas à déterminer quoi. Il était plus que temps de tirer cela au clair.
Son cimeterre reposait, se reposait, dans son fourreau, qu’il portait à sa gauche, étant droitier. Légèrement incliné vers l’avant, il lui permettait de dégainer rapidement, ce qui était plutôt son style…
Il posa sa main sur le pommeau de son arme.
Ils résonnèrent à ses oreilles. Les Murmures. Tantôt berceurs, tantôt entrainants, toujours incompréhensibles.
Le Chant de l’Acier.
avatar
Melkion
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 19
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Cassandra le Lun 5 Déc - 7:31

La vampire regarda autour d'elle. Certains semblaient ennuyés, d'autres absorbés...
Trouver des espions ? ... Et ils avaient rameuté le plus possible de personnes à l'aspect louche ? ...
Qui était ces espions, et que voulaient-ils ? Y'en avait il dans cette pièce ?

Elle se leva distraitement, alors que la plupart des "mercenaires" étaient encore assis.
Bon... Que faire ? Attendre que quelqu'un en trouve un et le lui chipper ? ... Nan, ca serait mesquin. Nan, nan. Vraiment, elle avait presque besoin de cet argent pour ne pas faire le chemin à pied...
Enfin, elle avait le temps !
Elle jeta un nouveau regard à la porte derrière laquelle se tenait la salle d'audience. Peut-être devrait-elle y retourner et interroger l'homme aux yeux d'acier ?
Puis elle décida qu'elle n'était pas aussi suicidaire.

Les personnes commencaient à sortir. Cassandra releva les expressions de chacun, reconnaissant presque leurs expressions, leurs sentiments et émotions.
Un d'eux lui sembla louche.
Etait-ce normal de ricaner alors que quelqu'un venait de sortir d'un réunion, carrément ennuyante, avec un homme fatigué qui vous transperce presque de son regard d'acier, entouré de personnes louches voulant peut-être vôtre mort ?
avatar
Cassandra
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 151
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 21
Localisation : Héhé devant mon ordi :)

Fiche Technique
Nom: Cassandra de Nymidël
Race: Vampire
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Arckal le Lun 5 Déc - 9:27

Plusieurs heures après la réunion au palais de la ville

La nuit était tombée sur la Cité Frontalière, Arckal entra dans une auberge bondée, passant sans ménager les clients, il s’assit à une table. Effrayés les clients ne lui firent de remarques et virent peu après un homme s’approcher à sa table.
-Les traqueurs sont en position, le reste des hommes est au camp, murmura-t-il au colosse à l’armure noire, d’une voix à peine audible.
- Très bien, si j’ai besoin de toi, j’enverrai un traqueur.
L’homme se leva et quitta la table d’un air insulté. La salle regarda la table du guerrier noir en continuant leurs discussions. Un autre inconnu d’installa à son tour à la table, puis commanda une bière.
-Vous êtes un des mercenaires de Maindargent, non ? Lança l’arrivant.
-Peut-être, en quoi cela peut vous intéresser ? Répliqua le mercenaire.
-Je peux vous proposer une somme d’argent largement plus importante que celle qu’il vous a promise, dit l’homme en souriant.
Arckal fut distrait par un déplacement le temps de quelques secondes, un groupe de mercenaires qu’il avait vu au palais venait de sortir.
-Vous m’intéressez, mais pouvons-nous aller ailleurs, j’ai horreur des oreilles indiscrètes.
-Evidemment, suivez-moi, dit joyeusement l’homme, je connais un endroit tranquille pas très loin.
Le mercenaire noir se leva et suivit l’homme qui avait une démarche mal assurée. Son assurance n’était pas aussi bien contrôlée qu’il ne le laissait croire.
-Hum, il était plus sûr de lui tout à l’heure, peut-être que je n’ai pas fait assez attention, pensa silencieusement Sombrelame.
L’étrange homme avançait assez vite et tourna dans une ruelle sombre, puis une autre. Soudain, une voix brisa les bruits de pas :
-Halte !
Des bruits sonores se firent entendre puis plusieurs hommes en armes les entouraient. L’un d’eux leva le bras, pointant du doigt son adversaire :
-Toi la brute épaisse, donnes-nous cet homme et on te laisse en vie !
-Les mercenaires de tout à l’heure, pensa Arckal.
Le silence revint malgré lestremblements de l’homme aux côtés du colosse en armure. Finalement, agacé, le mercenaire prit un ton doux et lent :
-Tu ne me comprends pas ? Serais- tu tellement idiot que tu ne sais te servir que de tes muscles ?
Arckal restait silencieux, son compagnon devenait de plus en plus nerveux. L’homme pointa son épée et commença à s’avancer vers le mercenaire noir.
-Alors tu as perdu ta langue ? Ricana-t-il en aplatissant doucement son épée sur son épaule.

D’un coup, trois mercenaires tombèrent au sol en gémissant, le colosse attrapa le locuteur par la gorge et le leva sans effort. Les deux mercenaires lancèrent des regards tout autour d’eux, voyant leurs camarades avec chacun une flèche courte planté dans la cuisse.
-Lâche-moi !!! S’exclama
le mercenaire dont les pieds ne touchaient plus le sol.
Laisse-moi !! Je t’en supplie, je te rejoindrais, mais laisse-moi en vie ! Supplia-t-il les yeux trempés de larmes.
Un craquement sonore se fit entendre et le cadavre toucha le sol. Les derniers mercenaires firent face au colosse. Ils n’eurent pas le temps de se défendre que l’un d’eux était déjà en l’air empalé sur une grande épée. Le survivant tenta de frapper mais il fut brisé dans son élan et s’écroula, gémissant de douleur.
-Ce n’est même pas amusant, tonna le colosse d’une voix dédaigneuse.
Tout autour de lui les mercenaires souffraient, ne pouvant se relever. Des hommes sans expérience, des êtres faibles, sans écouter leurs gémissements et leurs suppliques, il écrasa le crâne de chacun avec son pied.
-Toujours aussi fin et propre, siffla un homme surgissant des ténèbres.
-Ce n’était même pas intéressant, je pense que nous allons procéder à un nettoyage, ce genre de déchet ne vaut rien ! Grogna le géant.
Rentrons avec notre jeune ami, ajouta-t-il en désignant l’homme évanoui et qui visiblement s’était fait dessus.
-Doit-on continuer à explorer la ville ? Et doit-on faire quelque chose pour ça ? Interrogea un autre homme sorti de la noirceur de la nuit.
-Laissez ça là, va placarder des affiches de recrutement, on va éliminer la concurrence.
-Pas de problème, je m’en occupe.
Arckal prit du tissu sur les mercenaires qu’il plaça sur son épaule avant d’y mettre l’homme évanoui et de partir vers son auberge. Un autre homme apparut dans son dos, hocha de la tête en direction de ses compagnons et disparurent dans la nuit. Une affiche était déjà sur un mur de la ruelle.

_________________
avatar
Arckal
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2011

Fiche Technique
Nom: Arckal
Race: Humain
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Althalus le Lun 5 Déc - 11:44

Althalus avait assisté à la réunion en silence, jetant un regard rapide sur l'assemblée qui lui permis de rapidement mémoriser les visages des personnes présentes.

L'annonce de la mission l'avais surpris et intéressé. Il se sentait dans son élément lorsqu'il s'agissait de guerre cachée et d'espionnage, mais il ne pensait pas que cela était aussi développé chez les humains.

Cette mission pourrait le dérouiller et lui permettre de se familiariser avec la vie dans cette citée. Il allait de plus pouvoir tenter de se créer une certaine renommée ici et vérifier que ses compétences martiales n'avaient pas trop baissées.

Il n'étais pas présent depuis très longtemps dans la cité frontalière et avait donc du mal à discerner les comportements étrange des habituels car pour lui tout était anormal.
Il mémorisa donc bien les visages de chacun afin de savoir qui participais à la chasse aux espions.

Il avait surtout remarqué l'homme en armure qui semblait troner d'un air suffisant dans la sallle, ainsi que l'elfette aux cheveux blancs qui avait l'air de ne pas tenir en place.
Mais celui qui avait le plus attiré son attention c'était cet humain dont les traits paraissaient si familiers et pourtant si inconnu.

La réunion était terminée, les ordres donnés et les mercenaires commençaient à se disperser dans les rues de la citée.
Althalus allait rentrer à la taverne pour se préparer et réfléchir à ses options quand le jeune humain passa devant lui. Il sortit de la salle et avant d'avoir réalisé ce qu'il faisait il se retrouva dans les rues de la citée, suivant à bonne distance cet étrange humain.

De plus, il émanait de cet être comme une aura et il était intrigué. Il décida qu'il voulait en apprendre plus sur cet homme et qu'il serait de bon ton qu'il en sache plus sur la vie dans la citée frontalière. Et à cette fin, un homme en valait bien un autre.

Il continua donc à le suivre dans l'ombre des ruelles, gardant à portée de main con arc débandé accroché à sa ceinture mais qu'il savait réarmer en un tour de main.
Il était désormais un des mercenaires embauchés par la cité et il devait faire attention à ces "espions"
avatar
Althalus
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 29
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.elfalapom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Cassandra le Mar 6 Déc - 6:23

L'homme qui ricanait sournoisement quelques minutes plutôt ...
Elle l'avait suivi pour rien ! Il avait seulement bû un peu trop, et s'était évanoui dans la ruelle sombre où il l'avait laissée. Pantelante, ne savant que faire, Cassandra commenca à faire les cent pas. . .
Et s'incrusta dans l'ombre noir que formait un haut immeuble à la facade détrempée. Les bruits de pas sourds et de voix arrivèrent bientôt autour de l'homme affessé.

Des bandits qui venaient chercher leur salaire ? Nan, car il ne dépouillèrent pas l'ivrogne. Mais ils s'attelent serieusement pour que celui-ci répondent à leurs questions.

Cassandra s'avanca prudemment, toujours dans l'ombre, pour entendre ne serait-ce qu'une parcelle de leurs paroles. Des brides de phrases lui parvinrent, tandis qu'ils s'acharnaient sur le pauvre "mercenaire".

" Découvert ... " " Entretien... " Réunion ... " " Maindargent... " " Mercenaires ... "

... Bingo. Peut être un peu trop gros.
avatar
Cassandra
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 151
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 21
Localisation : Héhé devant mon ordi :)

Fiche Technique
Nom: Cassandra de Nymidël
Race: Vampire
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Kyrie le Mer 7 Déc - 7:26

J’esquissai un sourire.
Non ce n’était une présence.
Alors que je m’étais arrêtée sans signe préventif, derrière le bruit étouffé d’un pas en contre-cadence par rapport au mien plus tôt, un autre son assez sourd se fit entendre, légèrement décalé vis-à-vis de celui qui me suivait.
Je m’étais trompée. Ce n’était pas une personne qui me suivait mais deux.
Ah ? Voilà que j’atteignais bien vite mon quota… Pour leurs deux vies, il me faudrait m’atteler à la tâche confiée par Regard d’Argent ; jamais je ne revenais sur mes promesses.

Comme aucun des deux inconnus, plus vraiment inconnus donc disons méconnus, ne fit un geste, j’en profitai pour clore mes paupières afin de humer l’air nocturne de la nuit où se mêlaient diverses fragrances plus ou moins hétéroclites, sucrées ou acides, florales ou humides, délicates ou répugnantes… Ah ce parfum subtil de sueur si caractéristique des milieux urbains ! Aucun doute pour qu’il s’agisse d’un des deux méconnus…

Un son étouffé.

Un sourire toujours étirant mes lèvres, non pas d’amusement ou de témérité, juste un sourire en fin de compte, je me retournai vers Méconnu numéro 1, soit le plus proche de moi. Vêtu d’ombres et d’éclats argentés qui l’enveloppaient comme un assassin se dissimule aux regards cependant sans l’expérience virtuose de ce dernier, il s’agissait d’un homme de stature assez développée mais pas musclé au point d’être déformé physiquement, devant être d’âge mûr ; je ne pouvais guère obtenir plus d’informations, la distance à laquelle il se tenait, conjuguée aux ténèbres nocturnes m’empêchaient de distinguer aisément ses traits. Mon regard glissa sur sa physionomie quelconque avant de s’arrêter à la vue de sa main posée négligemment, ou avec assurance je ne le savais alors, sur le pommeau d’une épée de taille plus grande que la moyenne. Une arme bien tranchante.
Comme tout dans son allure conduisait presque à la banalité si ce n’est son étrange… aura qu’il dégageait, je préférai imprimer son existence dans ma mémoire de prédatrice par son parfum caractéristique.
Je levai légèrement le nez. Inspirai, dilatant les ailes de mon appendice nasal.
Tiens ? C’est peu commun…
Il n’avait pas d’odeur.

« Bien le bonsoir, téméraire homme. » fis-je, mon sourire s’élargissant au point de laisser entrevoir mes canines pointues pour une personne assez proche d’elle.

Mais il se tenait trop loin pour cela… Ce deux pattes m'intriguait, chose rare malgré que j'eusse occis plus d'une fois.
avatar
Kyrie
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 41
Date d'inscription : 02/10/2011

Fiche Technique
Nom: Valkyrja Ljösalfar Aydwen
Race: Lycan
Classe: Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Tithrandil le Mer 7 Déc - 8:55

Ils étaient sortis rapidement après qu'on leur ait expliqué leur mystérieuse mission.
Car mystérieuse, tel était le mot. Des informations vagues, un objectif l'étant tout autant… Réjouissant.

Le crépuscule avait jeté ses obscures ombres sur toute la ville. Seules deux ou trois fenêtres laissaient paraître une bougie brûlant encore…

Son regard se perdait au dessus l'épaule de Lleyä. Il pensait à tout ce qui lui était arrivé depuis qu'il avait rencontré cette tonique jeune femme. Qui courait après les problèmes.
Ou l'inverse.
Dos à elle, il savait tout de même qu'elle réfléchissait. Elle ne l'avait pas encore informé de ses idées pour faire leur mission. Et il allait lui laisser le temps. Il l'avait lui, le temps. Il devait trouver un moyen de lui parler franchement, entre quatre yeux… Mais quand ? Et où ? Et puis, question fondamentale… De quoi ?

Il sortit de sa torpeur quand son amie se retourna. Sans attendre une quelconque réaction de sa part, elle lui posa une question :

« Tithrandril, à ton avis, quand devrions-nous débuter la traque ? »

Tiens, elle lui laissait le choix. Peut-être avait-elle du mal à choisir elle-même la solution à adopter ? Ce devait être ça. Ou sinon, elle lui demandait son avis pour faire exactement le contraire, qui sait ?
Il sourit. Un sourire franc. Même si la jeune fille lui avait donné une tonne de problèmes et d'inquiétudes, avec elle il ne s'ennuyait pas. Et son esprit, comparable à la chrysalide, commençait enfin à prendre une autre forme, une autre façon de voir les choses. Tout devenait plus… Coloré ? Le sombre noir et blanc et de sa vie commençait à changer pour de magnifiques couleurs azures…

« En toute franchise ? Je n'en sais absolument rien. Peut-être devrions-nous commencer dès maintenant à interroger des personnes susceptibles de savoir quelques informations… Importantes ? Je pense aux gens de… Comme est-ce qu'il s'appelle déjà… »

Il se mordit la lèvre, fouilla dans son esprit.

« Ah, je sais ! Maindargent. On devrait pouvoir trouver des choses intéressantes. Enfin, je pense. »
avatar
Tithrandil
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 487
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 21
Localisation : Aux portes de l'enfer, pour provocation d'admin ! (mais sinon, à la recherche d'un antidote avec Lleyä)

Fiche Technique
Nom: Tithrandil Blad'Nir
Race: Haut-Elfe
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Melkion le Jeu 8 Déc - 8:20

L’Elfe se retourna.
- Bien le bonsoir, téméraire homme.
Melkion ne sembla pas réagir. Il se contenta de la dévisager, silencieux, inexpressif.
Songeur, il se demandait ce qu’il valait mieux faire. La tentation d’attaquer soudainement et sans avertir était forte, mais l’intérêt était faible. Il avait suivi cette Elfe pour découvrir ce qui n’allait pas, et ce n’était aucunement en la tuant qu’il trouverait sa réponse. Autant y aller doucement…
Il y avait toutefois un peu trop de gêneurs dans la rue. Beaucoup les regardaient déjà, intrigués. Melkion ne voulait pas avoir d’élément potentiellement perturbateur dans son combat. Lentement, calmement, il dégaina son cimeterre, sans pour autant se mettre en garde, la pointe de la lame vers le sol. Les passants s’écartèrent prudemment, libérant de la place. Parfait.
Le Fils du Vent s’avança paisiblement, sans manifester aucun sentiment, sans laisser transparaître aucune de ses pensées.
Les Murmures s’accentuèrent.
L’élégante lame était dégainée, le combat avait débuté. Son adversaire ne semblait pas posséder d’arme. Si elle ne cachait pas une dague, seul un chant s’élèverait, malheureusement. Il aurait souhaité en entendre plus. Mais qu’importe. Tenir son cimeterre dissipait toute déconcentration, toute pensée étrangère, toute perturbation intérieure.
Alors qu’il n’était qu’à une poignée de mètres de son ennemie, il s’élança prestement, rapide et soudain mais vigilant à toute contre-attaque. La lame chanta, et vola vers l’épaule de l’Elfe.
Autant y aller doucement…
avatar
Melkion
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 19
Date d'inscription : 19/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Cassandra le Jeu 8 Déc - 9:48

La vampire regarda, ébahie, les hommes se disperser ... En laissant l'ivrogne tomber à terre.
Heureusement pour lui, il n'allait, avec un peu de chance, avoir que de courtes brides de souvenirs ...
Discrètement, Cassandra se mit à suivre un des hommes.
Plusieurs fois, elle se retourna, croyant entendre des bruits de pas, de voix...
Hé ! Ce n'était sûrement pas sa vengeance qui l'avait tenu en vie ... Mais la parano. Et au boût d'une centaine d'année, on commence à le devenir serieusement. Peut-être même un peu trop.

Petit à petit, les ruelles se firent de plus en plus espacées. Ils avancaient vers la même place. Retour à la case départ. . .
Pas une fois l'homme ne s'était douté d'être suivit, on en eût l'air. Mais s'il le savait, il savait également que la foule risquait de le faire perdre aux yeux de son chasseur...
Cassandra grinca des dents.

Voilà. Ils y étaient. Quelques mercenaires étaient encore devant la même porte... Suivant des yeux l'homme, de loin, en essayant de ne pas le perdre, elle frôla quelqu'un d'un peu trop près.
Quelques minutes, la vampire s'arrêta. c'était la jeune femme de la taverne, accompagnée d'un autre jeune ... Elfe. Décidément. Il y'avait réunion. Enfin, elle s'en était sortie, de son sacré traquenar.
Cassandra s'excusa rapidement, esquiessa un vague sourire... Avant de se mettre à grincer des dents.

Parfois, quand la parano vous déserte, même pendant quelques secondes ...
Eh bien vous perdez vôtre cible.
Prise d'un agacement croissant, la vampire s'engagea rapidement dans la dernière direction où elle avait vu partir le présumé espion.
avatar
Cassandra
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 151
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 21
Localisation : Héhé devant mon ordi :)

Fiche Technique
Nom: Cassandra de Nymidël
Race: Vampire
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Lleyä Warjan le Ven 9 Déc - 6:46

« En toute franchise ? Je n'en sais absolument rien. »

L’hybride dissimula sa déception, les ombres l’y aidant bien que leurs visages respectifs étaient légèrement hâlés d’une lueur tamisée provenant des fenêtres éclairées. Malgré que la nuit soit bien avancée, elle pouvait, avec quelque effort, distinguer la courbure ovale du visage de son ami elfique, dont les deux yeux vairon lui rendait son regard avec une franchise soulignée d’un sourire.

« Peut-être devrions-nous commencer dès maintenant à interroger des personnes susceptibles de savoir quelques informations… Importantes ? Je pense aux gens de… Comme est-ce qu'il s'appelle déjà… Ah, je sais ! Maindargent. On devrait pouvoir trouver des choses intéressantes. Enfin, je pense

Avec une mine visiblement réjouie, Lleyä écouta s’achever l’idée de Tithrandil. Si à première vue cet elfe paraissait insouciant et naïf, il révélait souvent un esprit vif et logique ; sa proposition était au final presque le premier geste à accomplir dans ce genre de quête… La jeune femme se reprocha de n’y avoir songé, tout en congratulant son compagnon :

« Bonne idée » souffla-t-elle dans l’air de la nuit calme.

Au loin, vers les ruelles leurs faisant face à tous deux, les bribes d’une mélodie lui parvinrent à son ouïe comme charriées par le vent. La voix était claire, enjouée et… un brin inquiétante sans qu’elle ne puisse en connaitre l’obscure raison, et un lointain sentiment de danger, instinctif, lui souleva le cœur… Pourquoi ? Enfin, peu importe.

« Allons donc dénicher des gardes à interroger… poursuivit-elle d’une voix pressée avant qu’elle ne s’oblige à faire taire ses craintes absurdes. Avec un peu de chance, ils accepteront de nous répondre et au besoin, je pourrais peut-être négocier avec mes herbes… Nous aviserons. »

Elle jeta un rapide regard aux alentours, perçut le faible écho d’une bagarre, et enfin son attention trouva l’objet de cet examen visuel : devant la porte massive du vaste bâtiment, un garde en poste se tenait debout, aussi droit et rigide que les colonnes de pierre au près desquels il restait impassible, le regard vif balayant les pièces d’ombres et de lumières du théâtre nocturne… Une lance d’une hauteur d’homme surmontée d’une pique en fer blanc était positionnée solidement dans sa large main assurément constellée de cals : Lleyä n’entretenait nul doute sur la capacité de l’humain à agir efficacement et en l’espace de quelques secondes.

Tithrandil avait sûrement suivi son regard et de ce fait, devinait peut-être ce qu’elle s’apprêtait à faire. Mais avant de venir à la rencontre du garde, elle agrippa les bords de son capuchon et dévoila à la nuit son visage au nez aquilin. Ses cheveux ambre et blonds n’étaient plus dissimulés mais au moins, paraissait-elle moins suspecte ainsi.
Être avenant ; voilà le principe de base afin de persuader autrui de vous confier ses pensées.
avatar
Lleyä Warjan
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 421
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 22
Localisation : Aux alentours d'Isinia

Fiche Technique
Nom: Lleyä Warjan
Race: Sang-Mêlé
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur http://terres-de-wyrd.forumsgratuits.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Arckal le Ven 9 Déc - 8:46

L'homme toujours inanimé sur l'épaule, Arckal voyait enfin la taverne où il séjournait, l'auberge du loup gris. Il entra, balaya la salle du regard tandis que les yeux se rivaient sur lui et la masse qu'il portait. Ignorant ses regards suspicieux et interrogatifs, il aperçut un mercenaire attablé qui l'observait du coin de l'œil. Le colosse fit un rapide hochement tête quasi imperceptible et se dirigea vers sa chambre. Il entra et posa l'homme sur le sol sans douceur mais sans violence. Un léger bruit se fit entendre, on frappait à la porte.
-Entre
Un homme entra, il était assez grand et musclé, son visage était marqué et cela révélait une certaine expérience du combat.
-Occupe toi de lui et garde le ici jusqu'à mon retour, dit Arckal, d'un ton neutre.
-Très bien, je suppose qu'il doit rester ici, même s'il ne se sent pas en sécurité ? Questionna l'homme, d'une voix hésitante.
Le mercenaire noir se dirigea vers la porte et leva son bras gauche, puis il sortit.


Une fois dehors, il tourna doucement la tête, regardant attentivement, puis se fraya un chemin dans la foule, et commença à entrer dans une ruelle. Il suivait un chemin hasardeux tout en prenant garde aux rues et ruelles pour ne pas se perdre. Arrivé dans à un croisement sombre, proche de la rue principale, il entendit de légers bruits. De petits groupes d'un ou deux hommes en habillant de couleur sombre se trouvaient près d'un bâtiment assez grand et lugubre du fait de l'obscurité présente.
Un des hommes s'aperçut de la présence d'Arckal, qui d'un pas assuré mais prudent s'approchait du bâtiment. Il surveillait le moindre geste des personnes présentes, sans pour autant être menaçant. Près de la porte d'une petite maison à coté du bâtiment, il frappa.
-Rien, murmura t-il
Il frappa encore mais, il n'eut rien. Perturbé, il rebroussa chemin, mais étant vu comme un intrus, quelqu'un se mit sur sa route.
-Qu'est ce que tu fous ici toi ? Lança l'homme en prenant un air menaçant.
-Hors de mon chemin ou tu verras le mur de près, répliqua froidement le colosse à son interlocuteur, qui ressemblait à un épis de maïs comparé au mercenaire noir.
-Répon....aaaargh...
Arckal prit le gêneur et le souleva, celui-ci grogna et se débattait sous le regard troublé et surpris des autres hommes. D'un geste brusque et plutôt violent, le géant l'envoya contre le mur. L'homme s'affaissa et retomba, ses épaules avaient percuté le mur et un craquement s'était fait entendre.


Le mercenaire reprit sa route ignorant les autres individus choqués. Il sorti de la ruelle et ressentit un étrange sentiment le parcourut, il en fut intrigué, et s'avança d'un pas lent en entrant dans la foule. Observant chaque détail, écoutant chaque bruit, cherchant le ou les éléments qui le dérangeait. Soudain, son regard se fixa sur un couple qui ne le laissait pas indifférent, il ne se souvenait plus pourquoi, mais il s'en méfiait.
Pourtant il continua de marcher et finit par repérer une femme étrange, il ne savait pas pourquoi, mais elle semblait différente. Elle ne semblait pas être humaine. Plus qu'intrigué il entreprit de la suivre sachant pertinemment qu'elle finirait par le remarquer. Il pressa le pas et leva d'un coup rapide son bras en direction de la femme et le rabattit.
-J'espère qu'ils ont compris... lâcha t-il d'une voix lente.

_________________
avatar
Arckal
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2011

Fiche Technique
Nom: Arckal
Race: Humain
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Cassandra le Sam 10 Déc - 9:59

Les pas de la vampire ne faisaient aucun bruit sur la pavé. Pourtant, l'homme, qu'elle avait heuresement retrouvé, ne cessait de se retourner.
Il était méfiant et savait donc qu'elle avait réussi à le suivre. Ils n'étaient pourtant que dans la ruelle menant directement à la place.
Cassandra devrait attendre qu'ils passent dans une rue moins emprumpté pour le ... Capturé. Avant qu'il ne ramène des amis à lui. Et ces amis là ne lui voudraient sûrement pas de bien...
La parano la reprit soudain. Elle était presque sûre qu'un homme la suivait depuis quelques temps. Un coup d'oeil derrière son épaule fit tomber son capuchon, dévoilant ses cheveux de jais et ses yeux presque luisants. Cassandra se retourna à la hâte, et pour ne pas paraître plus étrange qu'elle l'était déjà, attendit quelques minutes pour le remettre en place.
La vampire accélera le pas, et tourna à droite lorsque l'espion soupconné le fit. En quelques secondes, elle fit à côté de lui.

- Bonsoir. , dit-elle en s'inclinant.
Le jeune homme parut hésité. Mais s'inclina tout de même.
- Dîtes moi, pour qui travaillez vous ?
Sur ce, elle le plaqua contre un mur. Il lui envoya un coup dans la cuisse, et elle lui tordit le bras dans le dos. La vampire se placa derrière lui, tout en gardant son bras tordu. L'homme poussa presque un gémissement.
Mais Cassandra ne voulait pas avant tout ramener un espion. Mais comprendre ce qu'il se passait.
- Je répète, pour qui travaillez vous ?
Il tenta de se retourner, mais n'y arriva pas.
- Je n'ai rien fait.
- Bien sûr. Je ne parlerai pas, bien entendu, du pauvre homme que vous avez honteusement brisé avec vos ... Collègues ?
Le présumé espion eût une sorte de mouvement de recul. Mais Cassandra n'y pretta pas attention. Des pas se rapprochaient. Un peu trop menacant. Beaucoup trop menacants.
La vampire effleura sa dague. C'était fou ce qu'une arme pouvait prendre vie et vous rassurer, parfois !
Elle s'engagea dans la ruelle, tenant toujours l'espion ? en laisse. Pressa de plus en plus le pas.
Il la suivait toujours.
Prise d'un soudain agacement, elle haussa les épaules et s'arrêta net. Le jeune homme eût un hoquet de surprise.
Quelqu'un la suivait bien, Cassandra n'avait pas tord.
Elle se planta au milieu de la ruelle. Le jeune homme se débattai toujours, mais elle n'y prêtta aucune attention.
Il mesurait une tête de plus , voir deux. Mais elle se planta là et sourit, dévoilant presque ses cannines.
- Messire, savez vous que suivre une femme est très impoli ?
avatar
Cassandra
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 151
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 21
Localisation : Héhé devant mon ordi :)

Fiche Technique
Nom: Cassandra de Nymidël
Race: Vampire
Classe: Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Althalus le Sam 10 Déc - 12:06

Cela faisait un moment maintenant qu'il suivait le jeune humain en se demandant pourquoi il lui semblait si familier, mais il hésitais surtout car il ne savait comment l'aborder. Il savait qu'il avait peu de chances de s'en sortir seul dans cette citée à moitié inconnue et de manière incompréhensible cet homme lui paraissait un possible partenaire.

Il commençait à se rapprocher quand il s'aperçut que l'humain suivait lui même l'elfette blanche qu'il avait repéré plus tôt à la réunion. Qu'avait-il à voir avec elle ?
Intrigué par ces deux personnages et les possibles liens existant entre eux, Althalus décida d'en apprendre plus et entrepris de dépasser l'humain par le bord de la rue.
Ce faisant il retendis discrètement son arc sous couvert de son grand manteau afin de pouvoir réagir rapidement.

Il avait réussi à trouver un endroit légèrement surélevé où il aurait une meilleure vue si il devait décocher des flèches. Il se trouvait debout sur un empilement de caisses, comme si il essayait de se mettre en hauteur pour mieux voir l'action comme tous les "spectateurs".

Lorsqu'il vit l'humain s'élancer, il encocha une flèche. Il vit que le coup était direct et que l'elfe risquait d'être blessée.
Il ne pouvait laisser cet humain blesser une femme, apparemment sans défense, sans réagir.

Il banda son arc et interpella l'humain, espérant le forcer à ralentir son mouvement.

"ARRÊTEZ CELA !!"
avatar
Althalus
Expérimenté
Expérimenté

Messages : 22
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 29
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.elfalapom.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Une mission bien étrange

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum